Savate Boxe Française : Tout ce que vous devez savoir !

Style de combat de percussions, la savate boxe française est arrivée en France au milieu du XIXe siècle. Depuis sa création, ce sport a été appelé « savate » ou « art de la savate », puis « boxe française », et formellement « savate boxe française » en 2002. Il s’agit actuellement d’une discipline internationale qui se classe dans le groupe des boxes pieds poings. Le praticien est appelé « tireur » s’il s’agit d’un homme et « tireuse » s’il s’agit d’une femme. En général, la savate sert à apprendre à se défendre, mais les Français la pratiquent aussi dans le but de maintenir une bonne forme physique, car elle met tout le corps en action.

Les équipements nécessaires à la boxe française

Pour pouvoir pratiquer la boxe française, il est indispensable de porter une tenue complète, constituée de gants pour envelopper la main et se défendre en cas d’attaque. Ils facilitent bien sûr le maintien des mains afin de ne pas se faire mal en touchant ou en arrêtant les chocs. Ensuite, équipez-vous de chaussures homologuées par la Fédération Française de Savate Boxe Française. C’est ce qui caractérise la savate boxe française, car c’est le seul sport de combat pieds-poings où l’on porte des souliers. Enfin, le bandage est évidemment conseillé pour la protection des tibias.

Quel type de ring est utilisé pour la boxe française ?

La savate boxe française se pratique sur un ring, dont la dimension n’est pas vraiment fixée, mais, en moyenne, elle doit avoir une surface de 5 x 5 m. Bien souvent, elle se déroule sur les mêmes rings que ceux de la boxe anglaise. La distinction n’est donc pas très importante, car il y a des cordes extensibles qui encerclent le ring afin de prévenir la sortie ou la chute des boxeurs. Les angles sont également matelassés pour prévenir les risques de blessures. Il n’y a aucun inconvénient si le ring est directement sur le sol, mais comme c’est de la boxe, c’est une tradition de le faire élever sur un podium. De cette façon, le public pourra voir plus aisément les combattants.

Les types de compétitions

En réalité, il existe deux types d’épreuves qui sont l’assaut et le combat. En ce qui concerne les assauts, on autorise uniquement les coups « touches ». Selon les niveaux, il y a soit un tour de 3 fois 1 minute 30, soit un tour de 4 fois 2 minutes. Ce sont les touches et techniques qui sont prises en compte et évaluées par les juges. D’autre part, l’utilisation de la force est sanctionnée. C’est celui qui marque le plus de points qui gagne l’assaut. Un boxeur est exclu s’il reçoit 3 avertissements en raison d’une trop grande puissance dans ses frappes.

D’autre part, au combat, l’utilisation de la force est permise. Elle est même vivement conseillé pour pouvoir remporter la victoire. Bien que la technique demeure évaluée, le but principal est de mettre l’adversaire hors-combat. Les deux adversaires ont donc 5 tours de 2 minutes pour gagner le combat. Cependant, si le temps est écoulé, alors qu’ils sont encore debout, c’est celui qui a le plus touché l’autre qui gagne le combat.

Les techniques de combat de la savate boxe française

La savate a des techniques spécifiques qui lui sont propres. En ce qui concerne les coups de pied, il y a ce qu’on appelle le fouet, qui est porté de la jambe avant ou arrière. L’impact se fait avec le bout du pied ou le dessus du pied. Ensuite, le chassé latérale ou frontale. La jambe ne fait pas un déplacement en rotation, mais fonctionne comme un simple piston. De plus, le revers pivotant permet de frapper l’adversaire en ligne basse, moyenne ou haute, avec le bord extérieur du pied. Le mouvement est circulaire de l’intérieur vers l’extérieur du pied de frappe. Effectué en tournant, c’est un coup notamment fort qui peut causer de gros dommages à l’adversaire.

Quant aux coups de poing, on retrouve les 3 principaux coups de la boxe anglaise. D’abord, le poing direct qui part tout droit. Le jab est un direct du bras avant, il n’est pas très puissant, mais il permet de garder l’opposant à distance. La laisse est d’autre part un mouvement direct du bras arrière qui vient de plus loin avec plus de poids et est donc plus puissant. Ensuite, le crochet qui est un coup de poing circulaire. Il permet d’éviter et de passer derrière les bras de l’adverse qui se protège en garde haute. Enfin, l’uppercut, classé généralement dans la catégorie des coups circulaires, est un coup de poings venant par le bas vers le haut (généralement pour frapper le menton).

Bref, la boxe française est un sport officiel depuis quelques années. Il a ses propres règles bien que des points de ressemblance subsistent avec les autres styles de boxe.

Savate Boxe Française : Tout ce que vous devez savoir !
5/5 (4 note[s])
2 février 2019

0 réponses sur "Savate Boxe Française : Tout ce que vous devez savoir !"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Classmap 2019. Tous droits réservés.