L’athlétisme c’est quoi, en bref ?

  • par
Athletisme
Premier sport olympique depuis l’antiquité, l’athlétisme développe toutes les qualités physiques. Sa devise :  » Plus vite, plus haut, plus fort !  »

5 disciplines composent l’athlétisme

Les courses

  • Les courses sur piste (sprint, demi-fond, fond, marche), sur route (jogging), cross-country (en pleine campagne, le plus connu en France, celui du Figaro), et de montagne
  • Les courses d’obstacles (haies)

Les sauts

  • Les sauts en hauteur, ou à la perche (barre mythique des 6 mètres)
  • Les sauts en longueur et triple sauts

Les lancers

  • Les lancers du poids, du disque, du javelot, du marteau

Ces épreuves visent à accroître la force, la vitesse, l’agilité, la coordination et la souplesse des muscles. Chacun peut trouver, selon sa morphologie et sa constitution l’activité qui lui convient le mieux : endurance dans la course, ou, dans le sprint, la force musculaire des jambes. Le lancer privilégie la force des bras et du buste, mais aussi coordination et souplesse. Enfin le saut exige à la fois coordination, souplesse et puissance dans les jambes.

L’athlétisme se déroule au stade (plein air ou couvert).

On peut à juste titre rapprocher le mouvement du lancer de javelot du shoot du handballeur, ou du smash du volleyeur, ou encore du service du tennisman. La force déployée dans chaque discipline ainsi que la vitesse et l’adresse sont du même ordre.

L’entraînement spécialisé trouve dans les exercices de musculation un moyen de renforcer ou de redresser certains effets de l’effort sportif.

Les 3 000 mètres de steeple

Epreuve de demi-fond, les coureurs doivent enjamber 28 fois une barrière de 0,914 m et 7 fois la rivière de 3,66 m de large et de 0,7 m de profondeur. Exercice très difficile réservé aux hommes, il requiert résistance et souplesse.

Marathon

Course extrême, elle se déroule sur 42,195 km (distance parcourue par Philippidès, soldat de l’armée athénienne, après la victoire de Marathon sur les Perses pour prévenir les magistrats de la cité. La plaine de Marathon se situait à 42 km d’Athènes). Hommes et femmes sont côte à côte (excepté aux JO).. Il faut avoir 18 ans et s’entraîner à courir 180 à 250 km par semaine. Les meilleurs accomplissent l’exploit en 2 h 15 (catégorie hommes) et 2 h 30 (catégorie femmes).

Les athlètes possèdent un développement musculaire et une coordination peu communes. Ils ont des qualités qui leur permettent de ne pas gaspiller leur énergie ni à disperser leurs efforts. Nul besoin d’ajouter des exercices de musculation à un entraînement aussi soutenu et complet.

Vous avez trouvé cet article grâce aux mots suivants : athletisme , athlétisme 2018 , athlétisme 2019 , exposé sur l’athlétisme , sport d’athlétisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.