Art Martiaux Japonais : Aikido, Judo, Kendo, Iaido, Karaté, Kyûdo lequel choisir ?

Les Arts Martiaux, c’est quoi ?

Les Arts Martiaux représentent un des vestiges japonais le plus importé du pays. Si l’on s’intéresse à l’étymologie du terme on remarque que les arts martiaux se traduisent par trois termes guerriers : budo ou « voie de la guerre », bugei « art martial », budjustu « technique de guerre ». On peut également parler de mode vie en ce qui concerne les arts martiaux car la plupart d’entre eux enseignent une philosophie bouddhiste.

Définition de chaque discipline

L’Aïkido

Cet art martial utilise des techniques à mains nues et armés dans le but de neutraliser son adversaire en utilisant le moins de force physique possible. Pour ce faire le combattant doit se servir de la force physique de son adversaire et la retourner contre lui.

 

 

Le Judo

Le judo a été créé comme pédagogie physique, mentale et morale.  Il a par la suite endossé le titre d’art martial moderne pour ensuite devenir un sport de combat. La particularité du judo réside dans son aspect compétitif et son objectif d’immobiliser son adversaire, de le projeter ou de l’amener au sol. Ainsi, le judoka utilise des techniques de clés articulaires, d’étranglements afin que l’adversaire renonce au combat.

 

 

Le Kendo 

Le Kendo est un des arts martiaux les plus ancien et respecté dans le budô. Autrefois, le Kendo était un art martial réservé aux samouraïs pour surpasser les anciennes techniques de sabre. Le kendo est un art martial qui comprend une partie spirituelle. Il permet aussi de développer notre détermination et notre force de caractère.

 

L’Iaido

L’Iaido, est à l’origine centré sur le geste de dégainer son sabre et de frapper l’adversaire avant que celui ci ait le temps d’effectuer sa première attaque.

 

Le Karaté

Le Karaté se compose de gestes de défense puis d’attaque à l’aide de différentes parties du corps tels que les doigts, la main, l’avant bras… Selon les 20 préceptes du karatéka, celui qui pratique le karaté tente de contrer les attaques adverses avant que celles-ci n’aient pu être exécutées.

Le Kyûdo

Le Kyûdo, signifie littéralement « la voie de l’arc ». Il s’agit d’une discipline héritière du kyujustu, sport et art du tir à l’arc. Il faut retenir ici que l’adversaire est une cible.

 

 

 

Un point historique

Historiquement les arts martiaux sont des arts guerriers. A l’origine, les arts martiaux étaient enseignés dans des Koryus c’est à dire des institutions pour les samouraïs et les ronin autrement dit des samouraïs sans maître.

On peut noter que les arts martiaux ont été rassemblés par l’organisme gouvernemental  « Dai Nippon Butoku Kai » dans un contexte de prévention guerrière.

 

A quel moment pouvons-nous commencer les arts martiaux ?

Une question d’âge ?

Les arts martiaux peuvent se pratiquer à tout âge toutefois la pratique par un enfant ou une personne âgée demandera davantage de précaution. En effet, à ces âges particuliers il faudra inscrire le futur combattant à un club spécifique.

Est-ce possible de commencer seul chez soi ?

Il est possible d’apprendre un art martial seul chez soi à condition de respecter quelques règles. En effet, il vous faudra beaucoup de temps pour faire des recherches sur l’art martial qui vous convient.

Vous l’aurez compris la première étape sera de trouver la discipline qu’il vous faut. Pour se faire, déterminez les objectifs et vos aspirations personnelles. En effet, si vous recherchez un art martial qui vous donnera un meilleur contrôle de vous même vous pourrez opter pour le Kendo.

Tandis que si vous recherchez un art martial qui vous permettra de maîtriser l’autodéfense vous devriez vous diriger vers l’Aïkido.

Ensuite, il vous faudra planifier le temps que vous pourrez accorder à votre nouvelle pratique. Il est important de savoir que la réussite de votre projet d’apprendre un art martial seul dépendra en grande partie de votre persévérance. Alors ne baissez les bras !

Pour vous aider à vous entraîner vous pourrez faire appel à un ami qui s’intéresse également aux arts martiaux.

Ensuite s’il est possible pour vous de vous inscrire à un dojo et d’avoir un maître cela sera bénéfique à votre apprentissage car il pourra vous guider et vous corriger en connaissance de cause.

 

Les femmes ont-elle une pratique des arts martiaux différente de celle des hommes ?

Le problème de la mixité :

La parité dans les arts martiaux était respecté dans certains enseignements. L’acte du duel tente d’annuler la différence des genres. En d’autre terme, l’acte du duel ne doit pas être perçu comme un affrontement mais plutôt comme une union des énergies. Dans les cours de Masamichi Noro, les femmes et les hommes combattaient les une contre les autres afin qu’une harmonie ait lieue. Ainsi un certain nombre d’hommes ont dû se débarrasser de leurs à priori viril sur la pratique. = lien Noro

Quelle tenue porter pour pratiquer des arts martiaux ?

Le kimono

Au judo on parle plutôt de judogi même si ce nom est peu répandu.

VOIR LE KIMONO

 

Le Hakama

Le Hakama est un pantalon large avec des grand plis. Il se porte pour plusieurs disciplines dont le Kendo, l’Aïkido, le Kuydo et l’Iaido.

VOIR HAKAMA



VOIR LE HAUT DE KIMONO

Le haut de kimono peut être porté avec le hakama dans les mêmes sports.

Quels sont les à côtés d’une bonne pratique des arts martiaux ?

Une nutrition saine

Nos conseils en matière d’alimentation :

Il est important de faire attention à votre alimentation lorsque vous faîtes un sport puisque ce que vous mangez déterminera la quantité et la qualité de l’énergie que votre corps recevra.

Au niveau des aliments, on vous conseille de varier pour ne manquer de rien.

Nous vous conseillons également de boire avant, pendant et après l’effort.

Un échauffement efficace

Un entraînement

Aux arts martiaux comme dans d’autres sports, l’entraînement est de mise pour s’améliorer et gagner en endurance. C’est dans la répétition que le corps assimile les mouvements et apprend à réagir devant les diverses situations de combat. L’entraînement peut s’effectuer seul à la maison pour comprendre des techniques vues en cours ou également en cours où le professeur vous demande d’effectuer plusieurs fois le même mouvement.

Des étirements

Le stretching prépare les sportifs à un effort constant. Pour le mouvement suivant il est important que l’alignement de la colonne vertébrale et du cou soit respecté pour éviter les faux mouvements ou les blessures sur le long terme. Il est important d’obtenir un mouvement contrôlé pour que l’étirement ne devienne pas dangereux pour celui qui s’y prête. Il s’agit également d’une technique de relaxation qui peut se faire statiquement.

Des exercices de renforcements

Afin de perfectionner votre niveau nous vous conseillons d’effectuer régulièrement des séries de renforcement musculaire pour que votre corps soutienne mieux l’effort.

Un repos bien mérité

Les arts martiaux comme tout autre art martial, demande un grand effort physique. Il convient donc de trouver un équilibre entre les moments d’effort et les moments de relaxation. Par exemple au karaté, la méditation est un élément clé de la progression car elle permet de lutter contre le fatalisme ou autrement dit l’attitude de croire que les événements ne peuvent être modifiés. Cette attitude est contraire à toute progression.

En effet, si l’on pense que l’on est faible en sport alors on adopte une attitude défaitiste qui vous poussera a abandonner au lieu de garder espoir et confiance en vous. Et puis, la méditation sert également à changer nos habitudes afin d’avoir un train de vie plus saint et prospère.

Quels sont les bienfaits que les arts martiaux peuvent nous apporter?

Les arts martiaux nous apprennent plus qu’à nous battre. En effet, les arts martiaux sont de véritables écoles de la vie et du développement personnel. Grâce à ces sports vous pourrez apprendre a maîtriser votre respiration, débloquer des mouvements et des articulations que vous ne connaissiez pas. De plus, pratiquer les arts martiaux vous permettra de gagner en souplesse et en agilité. La pratique des arts martiaux vous permettra également à atteindre une meilleure concentration et un esprit de décision.

Une philosophie bouddhiste est assimilée durant les cours d’arts martiaux. En effet, dans le taoïsme on rencontre des principes véhiculés par les maîtres en art martial. Parmi ces principes, on retrouve le principe de vacuité qui va être important pour comprendre l’état d’esprit que nous devons avoir lorsque que nous pratiquons un art martial. La vacuité peut être traduite par le « vide ». La vacuité symbolise le fait qu’aucun objet en ce monde n’est autonome et permanent. Dans le sens où tout est lié. C’est par exemple dans les mouvements de combat, que l’on peut observer la vacuité car dans le combat les deux adversaires bougent dans le but de vaincre l’autre. Ainsi sans adversaire le combat n’aurai pas lieu d’être et en fonction du combattant adverse le combat n’aura pas la même tournure.

Par ailleurs, la respiration a une importance primordiale dans la pratique bouddhiste zen et en art martial. Car c’est en maîtrisant sa respiration que l’on atteint un contrôle de soi et ainsi de son corps.

Les festivals et événements d’arts martiaux

Le festival des arts martiaux à Paris, rassemble environ 300 pratiquants, grands maîtres et champions.

De plus, toute l’année il est possible d’assister à des compétitions de haut niveau. Il suffit de connaître le calendrier des événements.

Quels sont alternatives aux arts martiaux japonais ?

D’autres sports de combat existent et peuvent être appris seul ou en club. Parmi ceux ci, on peut parler de la boxe française ou anglaise. Pour la boxe française, il s’agit d’utiliser les poings et les jambes. Tandis que pour la boxe anglaise, les pieds sont interdits.

Plus proche de l’art martial japonais, le Tricking est un sport qui mêle des figures acrobatiques, de la gymnastique, de la danse et des mouvements d’art martial. On retrouve des éléments empruntés au karaté notamment.

Ensuite, on peut dire que le jujistu est la mère de tous ces arts martiaux japonais. Le jujistu étant plus complet il se concentre sur l’ensemble du corps.

Vous avez trouvé cet article grâce à ces mots : martiale – karaté do – omnisport – judo enfant – ninja


Art Martiaux Japonais : Aikido, Judo, Kendo, Iaido, Karaté, Kyûdo lequel choisir ?
5/5 (3 notes)

2 février 2019

4 réponses sur "Art Martiaux Japonais : Aikido, Judo, Kendo, Iaido, Karaté, Kyûdo lequel choisir ?"

  1. Est ce que vs savez ou je peux acheter un mannequin de bois comme dans hip man pour m’entrainer ? Ou comment le faire soi meme ?

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Classmap 2019. Tous droits réservés.