Air Alert 3 Programme Dangereux ? Avis et Résultats

  • par
Basketball layup

Point de départ

Bien qu’Air Alert 3 soit un programme étudié pour les basketteurs il peut être appliqué à d’autres disciplines qui requièrent elles aussi de gros « jump ». J’ai donc testé ce programme dans le cadre du tricking (arts martiaux acrobatiques). Mon objectif était certes de gagner en détente, mais surtout en explosivité.

Pour que vous puissiez vous comparer à ce retour d’expérience il est important que je vous dresse mon portrait. J’avais 23 ans quand j’ai travaillé Air Alert 3. Plutôt musclé mais pas sec (j’avais 12 ans de karaté derrière moi), je devais peser environ 75 kg et j’avais un régime végétarien. J’avais à la base une bonne détente sèche (saut sur place) mais je me trouvais lent dans mes enchaînements : je n’arrivai pas à exploiter pleinement ma détente quand j’étais en mouvement. Il faut savoir que le tricking consiste à enchainer saltos et coups de pied aériens pendant quelques secondes.

J’ai donc testé Air Alert 3 dans l’espoir de gagner en explosivité avant tout, bien que le programme soit pensé pour la détente.

Air Alert 3 est un programme sur 15 semaines. Le programme consiste en une succession d’exercices à faire 3 jours par semaine. Le nombre de répétitions monte alors de semaine en semaine et il n’y a qu’une seule semaine de repos dans le programme.

Je me suis beaucoup renseigné sur internet avant de faire ce programme. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Je lis par-ci par-là qu’il s’agit d’un programme dangereux, qui n’est pas à la portée de tout le monde, qu’il faut éviter de s’entraîner en parallèle et que les résultats sont variables d’une personne à l’autre.

Ce sont de bonnes infos, mais finalement ça reste un peu flou. C’est pourquoi, après avoir expérimenté le programme, j’ai envie de vous donner le plus de précisions possibles sur mon expérience (n’hésitez pas à me poser vos questions !).

J’ai donc effectivement commencé le programme vers la fin de l’année scolaire de sorte à l’étaler sur les grandes vacances.

Exécution du programme Air Alert 3

Air Alert 3 Programme

Air Alert 3 Programme

Les 3 premières semaines sont faciles pour n’importe quel sportif. Vous vous demanderez d’ailleurs à ce moment-là si le programme est vraiment utile et si vous ne devriez pas continuer votre discipline (basketball, volleyball, tricks, parkour …) à côté. Et bien … ce serait une fausse bonne idée, car les semaines à suivre deviennent bien plus intenses.

Sur le papier les semaines ne semblent pas bien plus difficiles les unes après les autres. Vous augmentez de 5 squats par-ci, une vingtaine de sauts par là. La réalité est toute autre. Le programme est conçu pour vous empêcher de récupérer pleinement. C’est donc quelques sauts supplémentaires additionnés à la fatigue musculaire déjà présente.

Il faut que vous sachiez qu’en moyenne nos abdominaux récupèrent en 1 jour, nos bras en 2 jours et nos jambes en 3 jours. Avec Air Alert 3 les temps de repos des jambes sont insuffisant ! Je pense que c’est de là que vient le mythe d’Air Alert 3 comme programme dangereux. Avec des jambes fragilisées par la fatigue vous allez solliciter d’avantage vos articulations lors des sauts, ce qui peut les abîmer. Aussi, plus vos muscles seront fatigués, plus vous serez exposé à des risques de claquage.

A savoir pour limiter les claquages :

  • Je le répéterai sans cesse mais tout passe par l’alimentation. Nous sommes ce que nous mangeons. Pour limiter les risques de claquages il faudra une alimentation équilibrée (ce qui ne veut pas dire uniquement protéine mais une alimentation complète qui apportera vitamines et minéraux). Il faudra aussi boire BEAUCOUP d’eau minérale en bouteille. Il est recommandé de boire 1,5L par jour.
  • Cela peut paraître étonnant pour de la musculation, mais vous échauffer doucement vous fera le plus grand bien.
  • Exécutez le mouvement proprement. Il est inutile de faire des mouvements approximatifs. Non seulement vous ne travaillerez pas le muscle aussi efficacement, mais en plus vous risquerez la déchirure.
  • Etirez-vous (doucement) après vos exercices. Attention aux étirements, je parle là d’étirements doux ou de massages pour ramener les muscles à leur position initiale. Pas plus.
  • Un apport supplémentaires en nutriments essentiels à l’aide de compléments alimentaires pour sportifs est une EXCELLENTE INITIATIVE que je détaille plus bas
  • Enfin, le sommeil ! C’est à ce moment que vous récupérerez le plus. Par expérience après une journée sans sport 7h de sommeil me suffisent, mais après une journée sportive j’ai facilement besoin de 9h de sommeil.

A partir de la semaine 7 l’exercice devient vraiment intense et la récupération difficile. Je tentais de m’entraîner en parallèle mais mon niveau avait vraiment régressé. Je ne pouvais plus sauter haut et mes muscles tiraient.

J’ai continué le programme, mais je dois avouer que le plaisir n’y était plus. Il s’agissait d’une souffrance qu’on a le temps de voir venir. Les exercices sont toujours les mêmes, ce qui finalement n’est pas stimulant (je préfère les exercices variés, là où la découverte de l’exercice aide à l’apprécier).

J’ai continué le programme encore 1 semaine avant d’arrêter. J’ai donc arrêté le programme à la fin de la 8ème semaine.

Résultats suite au programme

resultats

Bilan au lendemain de la dernière semaine : jambes en compote. Quand vous terminez le programme il est recommandé de laisser vos jambes reposer une semaine. Après une semaine de repos j’ai pu récupérer, mais c’est en réalité 1 mois après le dernier jour d’Air Alert 3 que j’ai vu des résultats époustouflants.

J’ai énormément gagné en explosivité. Je le ressentais, et mes collègues me le confirmaient (je donne des cours de tricks à paris).

Je ne pense pas que ma détente sèche ait beaucoup changée, mais le dynamisme de mes muscles était métamorphosé. C’est ce que j’ai gagné après 8 semaines d’Air Alert 3.

Conseils pour Air Alert

Pour synthétiser je vous recommanderai :

  • De tester Air Alert, et notamment Air Alert 4 qui justement propose une semaine de repos à la 8ème semaine. Ce n’est peut-être pas un hasard si j’ai « succombé » cette semaine-là
  • De bien boire, dormir et manger
  • Prenez des compléments alimentaires pour booster vos résultats
  • D’être à l’écoute de votre corps. Il faut savoir mettre son égo de côté et assumer de ne pas tenir jusqu’au bout.
  • Si vous n’êtes pas très sportif, ce n’est pas grave, faites 3 semaines. C’est une bonne routine sportive sans être dangereux.
  • Faites le programme en période de vacances scolaires. Faire du sport en parallèle serait un obstacle à la réussite d’Air Alert
  • Faites quelques échauffements et étirements doux
  • Faire le programme à deux est sans doute plus motivant !

Compléments alimentaires pour obtenir de meilleurs résultats

Comme pour n’importe quel sport, le plus important est avant tout de vous nourrir convenablement. Mais lors d’effort intense comme avec Air Alert une supplémentation en nutriments essentiels est une sage décision.

Pourquoi prendre des compléments alimentaires ?

Algues en paillettes

Une meilleure reconstruction musculaire vous permettra de :

  • Tenir le programme plus longtemps et donc de travailler vos muscles plus longtemps
  • Gagner davantage de détente
  • Diminuer les risques de blessures
  • Si vous faites Air Alert 4 et que vous continuez de pratiquer une activité sportive en même (ce que je déconseille toutefois) les compléments alimentaires vous aideront à rester performant dans vos activités

Pour tirer un maximum de votre entraînement à la détente verticale je recommande ces compléments alimentaires :

  • Barre protéinée pendant l’effort pour apporter énergie et reconstruction musculaire
  • Spiruline au plus vite après l’effort pour reconstruire efficacement vos tissus

Barre protéinée pendant l’effort

Les glucides sont un carburant. Les protéines réparent les muscles. C’est pourquoi les barres protéinées sont efficaces lorsqu’on suit un programme intense comme Air Alert. Je recommande des barres à base de protéines végétales. La barre ci-dessous contient un excellent ratio de 1/1 : 25% de protéines et 25% de glucides.

Pourquoi des protéines végétales ? Les protéines végétales n’oxydent pas les muscles, contrairement aux protéines animales.

Le saviez-vous : Votre corps, lorsqu’il n’a plus d’énergie apportée par des glucides, détruit vos muscles pour récupérer des protéines et continuer à alimenter votre corps en énergie. Si vous négligez les glucides, votre corps utilisera donc les protéines comme source d’énergie et non comme nutriment pour reconstruire vos muscles ! D’où l’importance de l’apport glucidique pendant l’effort.

Spiruline pour reconstruire vos muscles

La spiruline est une algue qui est composée à 65% de protéines ! Pourquoi est-ce que je recommande la spiruline avant tous les autres compléments alimentaires en protéines :

Il s’agit de l’élément le plus concentré en protéines au monde, 3 fois plus que de la viande !

La spiruline contient de nombreux minéraux et vitamines essentielles au bon fonctionnement de l’ensemble du corps.

La spiruline en tablette ou comprimé se dose, se prend et se transporte très facilement. Elle n’a aucun goût et se prend avec de l’eau.

Voici une spiruline avec un excellent rapport qualité / prix que j’ai trouvé et que je prends moi-même.

Vous avez trouvé cet article grâce aux mots suivants : air alert 3 , air alerte 3
 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.